Coordonnées

21, avenue Etienne Gascon
BP 80 324 - 35603 Redon Cedex
Tél. 02 99 71 41 33
Fax 02 99 72 33 78

Publiée le 09/10/2018

Pélérinage à Lourdes

du 2 au 6 octobre 2018

C’est avec beaucoup de curiosité et d’impatience que Nawen Gaborit (1STIA) et moi avons rejoint le groupe au départ de Redon mardi dernier. Le pele-service étant une grande première pour tous les deux, nous nous apprêtions à vivre ces quelques jours avec  seulement une idée générale de Lourdes.
Dès le trajet le ton était donné avec une grosse ambiance dans le bus. A 18h nous arrivions à Lourdes et composions les groupes pour le lendemain. Nawen ayant choisi l’accueil-Hotel, il recevait la feuille du malade dont il serait au service durant ces 4 jours, en doublon avec  François du lycée de l’Assomption à Rennes.
L’accueil-hôtel c’est quoi ? la mission du jeune était de se mettre au service d’un seul malade tout au long du pèlerinage. L’essentiel de la mission étant de pousser le malade en chaise roulante en ayant à cœur de créer un échange, de s’intéresser à l’autre.
Dès le lendemain chacun était d’attaque (et anxieux !) pour débuter. Chaque midi nous nous retrouvions à la Tente des Jeunes pour le déjeuner, ce qui permettait un petit débriefe. Tout se déroulant « comme sur des roulettes » (si je peux me permettre ce jeu de mots !), nous nous contentions de contrôler régulièrement que tout se passe bien et d’être disponible en cas de besoin.
Ce que nous avons découvert en tant qu’accompagnants, ce sont des jeunes très investis dans leur mission, très respectueux des horaires qui leurs étaient donnés par les malades, et donnant toujours la priorité au service. Leur dévouement nous a impressionnés.
Le groupe « réseau mennaisien » se composait de 72 jeunes, échantillonnage assez représentatif de la société et de son rapport à la religion. Malgré une grande majorité de jeunes pas pratiquants, c’est avec une grande ouverture de cœur qu’ils ont vécu Lourdes, nous réservant chaque jour son lot de surprise qui nous allaient droit au cœur :
Extrait :
Une jeune fille souhaite allumer un cierge pour sa grand-mère qui le lui a demandé. Elle vient donc nous voir embarrassée et nous demande « Pouvez-vous m’apprendre à prier, s’il vous plait ? »
La presque totalité du groupe a demandé à se rendre aux piscines pour effectuer l’immersion. La sincérité et la conscience de leur démarche lors de cette demande a été pour nous les animateurs,  une révélation.
Des jeunes qui n’ont jamais appris le latin, qui font l’effort de dire l ’ Ave Maria en suivant consciencieusement  le texte inscrit sur le flambeau.
Lors de la soirée de relecture nous leur avons demandé de préparer des intentions de prière ou simplement des « merci » en rapport avec ce qu’ils avaient vécu. C’est avec  des mots profonds, recherchés et enthousiastes qu’ils sont intervenus.
-Question posée aux jeunes :  « Que retiendrez-vous de ces quelques jours passés à Lourdes ? »
-Quelques réponses : « c’est un truc de ouf !!! » « on peut revenir  l’année prochaine ? » « C’était largement au-delà de tout ce que j’avais pu imaginer ! » « Je n’arrive pas à trouver les mots » …
Pour terminer, tous sont impatients de revenir l’année prochaine, les adresses et numéros de téléphone ont été échangés. Chacun a su trouver sa place dans un groupe qui a su créer une grande cohésion.
Pour ma part, je suis émerveillée de la capacité de nos jeunes à s’adapter, à s’ouvrir très naturellement à quelque chose de grand, à recevoir avec tant de facilité. C’est une chance que d’avoir pu vivre cela dès le début de mon poste à Callo ! Je suis profondément touchée de tout ce que nous avons vécu à Lourdes.
Je reprendrais enfin,  les mots de Jean-Paul II « n’ayez pas peur ! ». Ces jeunes sont en attente d’une chose qu’ils ignorent, en recherche d’une élévation de l’esprit. A nous de leur donner les outils et l’impulsion dont ils ont besoin.